Cet espace est celui que je réserve à ma rencontre avec Jean-Claude (JC), à la résonance de nos échanges, à mon regard sur son livre.
Tel le jeu de lego, j’ajouterai des morceaux.
Nous rebondirons de lien en liens
au hasard de mes recherches sur la toile.
VOIR ICI

Transverse

Je me réfère au terme de géométrie. Et en particulier, ici, l’axe transverse de l'hyperbole. Celui du prolongement d’un point à l’autre.

 

L’axe qui créé un lien de rencontre. Un axe de cheminement, une aventure humaine nourrit par le partage d’idées, par le dialogue ouvert, généreux et positif. Une relation d’équivalence entre érudit et néophyte. Un espace qui fait la nique à « l’à quoi bon » pour s’autoriser « le pourquoi pas ».

 

Une qualité rare. Qui à l’image du « Maï » - la juste communication - dans la pratique du karaté implique l’appréhension, le respect de l’espace,  le sien et celui de la place de « l’autre ». 

Et pour l’hyperbole, certes inclinée, c’est celle que j’ai cru identifier dans l’illustration choisie pour la couv’ du tome 0 de la saga.

1 / 1

Please reload