Les Lumières d’Altérion :

une saga métaphysique qui court de janvier 2018 à décembre 2060.

Une singularité astrophysique a surgi dans le ciel terrestre.

Un vaisseau « Edénia » atterri sur la Terre, abrite des êtres pétris d’éthique et voués à des recherches rationnelles. Ils ont immédiatement prêté le serment de n’intervenir en rien dans les affaires humaines.

Une telle intrusion déstabilise la population, d’autant que les Edéniens ont fait savoir qu’ils se refusent à fournir la moindre indication sur eux-mêmes ainsi que sur leurs ébouriffantes technologies.

En revanche, leurs « boitiers » recueillent questions et témoignages sur les terriens, à égalité de traitement, par centaines de millions…

Tableau : Césarius Alvim ("La rencontre", extrait)

https://www.cesariusalvim.com/

Musique: Césarius Alvim

"Tombés du ciel" 

"Rien n'est si petit qui en comparaison avec des mesures plus petites encore ne puisse pour notre imagination se développer jusqu'à la grandeur du monde." Kant

Dans l'esprit des Lumières

« Altérion » désigne l’Union Européenne et sa monnaie en « alters » (pour « euros »). La saga développe la montée d’une confrontation progressive entre « Freelands » (USA) –alliée à la « Celtasaxie » (Royaume Uni)- et Altérion, selon une opposition de valeurs, entre celles des « Lumières » du 18° siècle, et un mercantilisme anglo-saxon qui inspire l’économie mondialisée, entraînant les Etats dans des inégalités et un utilitarisme à court terme sources de violences grandissantes. 

Lire la "peinture" en clair-obscur de l’économie mondiale

par Cardabella

Une égalité juste entre être libres

Des Edéniens habités par le Kant des deux Critiques (de la Raison Pure qui établit fondements et limites de nos connaissances ; et de la Raison Pratique, c’est-à-dire le choix éthique d’une égalité juste entre être libres)

De la raison et de la nécessité des Edéniens

Tisser les liens

Ainsi, des alliances, peu à peu, se tisseront entre ces êtres et Chemins. Bien que n’intervenant pas économiquement ni politiquement (encore moins militairement, sauf à leur arrivée pour désamorcer les missiles nucléaires mondialement), ils auront de plus en plus d’impact culturellement, par leurs boitiers. Avec le site Edenia.com va naître un « réseau social » des alternatifs, des anonymes non inféodés aux Olympiens  de Planetic… Réciproquement, les lieux de Chemins avec son Dixième Projet vont guider les Edéniens dans le décryptage de l’immense passé terrestre, dans les mœurs, sociétés, psychismes des  humaines –permettant en même temps aux lecteurs de s’instruire sur ces points.  Lire : formes réseaux ou nature de liens par Cardabella

En désespoir de cause

Les échecs de l'auteur, au travers de Cheminements -Solidaires,  à intéresser aux innovateurs solidaires, porteurs d’une économie alternative au libéralisme étouffant et porteur de catastrophes, l’ont contraint à cet artifice de faire appel à ces médiateurs venus d'ailleurs, sans lequel des Pionniers, selon lui, n’ont aucune chance de se faire entendre….

Des trous noirs vers la Lumière

Second rôle pour Edénia : permettre des aperçus en physique quantique et astrophysique, car ces créatures pensantes, dénuées de chimie organique, seraient issues de trous noirs géants, générés par la fusion entre deux galaxies. Ils  fonctionnent en réseaux neuronaux par énergies électriques de haute intensité, qu’ils sont capables de faire varier, jusqu’à des longueurs d’onde du spectre visible par quoi ils perçoivent les objets terrestres… (Allusions en gare du Mans avec Mathieu Graf dans le Tome 0).