Mes mots clés

Page en construction

Ombre et lumière

Bouddhisme : La lumière est à la fois le chemin et le terme du chemin, celle qui éclaire notre vision du monde et la réelle nature de l'éveil. 

 

Ce qui me singularise (propos recueillis par Mary Brili, journaliste et artiste)

 

Ce qui est visible d'emblée : 1m40. Une « dimension » qui oblige à regarder vers le haut.

 

Les mantras qui me font avancer

En second lieu : un optimisme souvent renforcé par des tenues colorées. Renforcé aussi par ces mantras qui font avancer. Ils sont trois. Se complètent selon les circonstances.

  • « Quelle vie de chien perdu sans collier, mais chienne de vie, je t’aime » : deux titres de livres empruntés à Gilbert Cesbron pour le premier et Monique Brossard Le Grand. Le mantra de ma philosophie de vie.

  •  « Faire sa part du Colibri, ici et maintenant ».  Le mantra de l’action, du possible, en hommage à Pierre Rabhi, écologiste et philosophe.

  • « ...s’affirmer copartageants d’un monde commun, pour y faire voir ce qui ne se voyait pas…» - Le spectateur émancipé de Jacques Rancière. Le mantra du solidaire : regarder, mettre en lumière, agir afin, pour ce qui me motive, de participer à l’émergence d’un nouveau paradigme plus humain par la médiation de l’art et de l’écologie

Un regard solaire, positif certes, mais n'est-ce pas la nuit que l’on peut voir briller les étoiles ? Des contraires qui se répondent et qui n’est pas sans faire écho à une de mes techniques picturales préférées :  «le clair-obscur».  «Je suis blanc et tu es noire mais le jour a besoin de s’unir à la nuit pour enfanter l’aurore et le couchant qui sont plus beaux qu’eux».  Victor Hugo.

 

L’existence comme une mer d’ombre sur laquelle il s’agit d’apprendre à marcher.

Enfin, la faculté « d’entraîner » par mon enthousiasme.  Là, où par défaut l'on répond le plus en plus souvent “ce n’est pas possible”, c'est pour moi l’occasion de trouver des réponses autrement,  de me risquer à une autre approche, d’adopter un angle de vision autre que celui naturellement évident ou formaté, d’établir des connexions entre les choses ou entrevoir des possibilités là où les autres n’en voient pas, de relier des points que les autres n’auraient jamais pensé à relier. 

 

Bref, dire oui, trouver des solutions car il ne s'agit pas seulement de regarder vers le haut, mais aussi plus loin et autrement.

Image : Aube en feu :  pastel, physalis, fleurs de sureau séchées, tissus - création personnelle

1 / 1

Please reload